Vang Vieng vue du ciel

On est arrivés à Vang Vieng en auto-stop depuis Luang Prabang en 4h de trajet et une seule voiture ! Pour résumer notre parcours on a pointé notre pouce vers le haut vers 9h15 au bord de la route, à 9h30 un gros 4×4 s’arrête et nous annonce qu’il va aussi à Vang Vieng ! A bord c’était un couple de chinois très gentils qui étaient en vacances. On a eu le droit à des bouteilles d’eau, du maïs chaud, des clémentines (on avait même le droit de jeter les épluchures par terre dans leur voiture, dans le normal quoi !) et une brochette de viande pour laquelle on ne sera jamais ce que c’était. Seul hic : ils ne parlaient pas anglais… le peu de discussion qu’on a eu c’est fait par traducteur sur téléphone mais c’était marrant !

.

Pendant la route, les paysages étaient magnifiques, on a vraiment apprécié cette partie et on n’arrêtait pas de baisser la vitre teintée pour prendre des photos. Au départ on n’avait pas prévu de s’arrêter à Vang Vieng mais les paysages sur la route nous ont tellement plus qu’on a décidé de rester une journée pour voir les alentours.

;

La ville selon deux types de touristes

La ville de Vang Vieng a une réputation assez particulière puisque c’est un endroit où beaucoup de jeunes étrangers se retrouvent pour faire du tubing, cela consiste à descendre la rivière sur une bouée et à s’arrêter à chaque bars pour boire. En fin de journée, on les voient remonter en ville pour rendre leur bouée, mais le plus choquant pour nous c’est de voir ces gens se promenant torse-nue et en bikini devant les locaux. On les retrouve ensuite assis dans les bars regardant la série Friends. Vous nous direz, peut être que les locaux sont habitués depuis le temps mais pour nous on n’a pas trop adhéré à ce type de comportement.

/

Malgré ce côté fêtard, il y a d’autres choses sympas à faire comme se balader dans les rizières, visiter les grottes, faire de la montgolfière, du canoë, et même de l’escalade !

Vous l’aurez compris, certaines personnes viennent pour faire la fête, et d’autre comme nous seront là pour découvrir les paysages. Il ne faut pas hésiter à s’arrêter ici. D’autant plus que l’esprit fêtard de cette ville a quand memebien diminué depuis les accidents mortels en 2011.

Balade en vélo

Le lendemain, on a loué un vélo pour voir les alentours. Au final on n’aura pas fait grand chose car on cherchait plus souvent notre route. En plus ici, quand vous arrivez à une grotte ou autres attractions touristiques il faut payer ! Absolument tout est payant, on passera notre tour cette fois-ci !

Vang Vieng (1)

.

En se baladant dans un village, nous sommes tombés sur un entraînement de combat de coqs. C’est assez impressionnant à voir, on ne croirait pas que les coqs peuvent être aussi violents. On se demande comment font les gens pour que les bêtes se battent entre eux à la demande. En tout cas, c’est au Laos que nous voyons le plus de combats de coqs et surtout dans les petits villages en retrait.

Après ce petit arrêt curieux, on a poursuivi notre chemin à travers le village à pied vélo en main pour vraiment prendre le temps de regarder autour de nous et observer la vie des laotiens.

;

Vol en montgolfière

En se promenant le soir, on voit dans une agence que l’on peut faire de la montgolfière au dessus des montagnes karstiques.  On jette un oeil sur le prix et là on n’hésite même pas, on réserve notre vol pour le coucher de soleil du lendemain. Ah oui, vous voulez savoir le prix ? C’est simple, il est de 80 dollars (environ 72€) et quand on sait qu’à Bagan il était de 350 dollars… bon certe ce n’est pas le même contexte mais bon, on avait envie de s’envoyer en l’air !

C’est tout excités qu’on part vers le point de rendez-vous, on regarde le ciel toutes les 5 minutes car le temps fait encore des siennes et alors que les deux jours précédents il avait fait super beau, là nous avons des nuages. Une fois arrivés sur l’aire de décollage, nous assistons au gonflage des montgolfières qui dure un peu moins de 10 minutes.

/

On forme notre groupe de 6 personnes et grimpons dans la nacelle rapidement pour un décollage imminent mais doucement ! Dès les premières minutes et à peine une vingtaine de mètres de hauteur, le paysage prend une autre forme. Il n’y a pas à dire c’est magnifique la vue depuis une montgolfière !

.

La ville de Vang Vieng et ses alentours depuis le ciel !

Montgolfière (62)

On assiste au coucher de soleil à travers les montagnes karstiques juste avant de redescendre.

.

Quant à la descente elle se fait beaucoup plus vite que la montée, et en quelques secondes nous nous retrouvons au sol. Le vol s’est super bien passé, on ne regrette pas du tout d’avoir fait ce tour en montgolfière qui était pour nous une première expérience, et surtout pour le prix qui est imbattable ! Comme quoi il n’y pas que le tubing à faire dans cette région. N’hésitez pas si vous passez par là !

Croc’infos

  • Dokboa Guesthouse (bien placée) chambre privée avec sdb : 60 000 kips
  • Vol en montgolfière 80 dollars ou 640 000 kips
  • Trajet en bus vip (6h) de Luang Prabang vers Vang Vieng : 120 000 kips (ou en stop : 0 € :-))
  • Location de vélo simple : 15 000 kips
  • Location de VTT : 25 000 kips

 

2 Commentaires

  1. Camille

    Alors là, vous m’avez trop donné envie. Je voulais absolument tester la montgolfière mais les prix sont affolants. On garde ça en tête! 😉

    Répondre
  2. LadyMilonguera

    Quelle belle expérience ce vol en montgolfière… J’adorerais !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *